panneaux chiang-mai

Si Vous prévoyez un séjour en Thaïlande et cherchez une ville moins « agitée » que Bangkok et un coin moins « station balnéaire » que Phuket, Chiang Mai est le bon choix. Voici quelques idées pour bien découvrir cette ville.

Déplacez vous à vélo

Il est possible de faire un grand tour de la vieille ville de Chiang Mai en un peu plus d’une heure à vélo. On peut en louer dans la plupart des guesthouses. Certaines vous en prêteront même gratuitement (juste une caution à laisser). Ensuite à vous la liberté dans les rues autour des anciennes fortifications, les temples et les marchés.

Il n’est pas difficile de trouver des endroits où se garer que ce soit dans les temples ou les rues. La circulation n’est pas toujours très dense, mais parfois assez sportive. Prudence donc au milieu des motos, tuk-tuks et 4×4 qui ne font pas toujours attention à leurs angles morts. N’oubliez pas aussi qu’en Thaïlande, on roule à gauche. Pour vous donner une idée, voici une petite vidéo à la  GoPro pendant une sortie à Chiang Mai.

Visitez les temples

temple wat chedi luang à chiang mai

Wat Vhedi Luang

Il y a plus de 300 temples bouddhistes à Chiang Mai. Il y a donc largement de quoi voir. Au début on a tendance à s’arrêter dès qu’on en voit et à aller faire un tour dedans, mais au bout du huitième on devient plus sélectif :) Qu’il s’agisse du Wat Chedi Luang, du Wat Phra Sing ou du Doi Suthep, pour ne citer que (certains) des plus connus, la beauté et le zen sont au rendez vous. Le Wat Chedi Luang et son grand stupa (son nom signifie temple du grand Stupa d’ailleurs) est mon préféré.

Si vous voulez approfondir l’expérience bouddhiste il est possible de participer à des discussions avec des moines au cours de sessions appelées Monk Chats. Elle permettent d’en apprendre plus sur les préceptes, la méditation, ou tout simplement d’échanger avec les moines.  Je vous met une galerie de photos de temples que vous pouvez retrouver sur mon Flickr

[AFG_gallery id=’2′][divider]

Perdez vous dans les marchés

marchandes de brochettesstand dans le marché wararot à chiang mai[divider]Wararot Market, Talat Pratu, etc. Il y a de quoi faire. Posez votre vélo quelque part et allez vous perdre dans les ruelles des marchés. Dragon fruit, thé, encens, lampions, insectes séchés, etc. ce ne sont pas les couleurs, saveurs (et odeurs !) qui manquent. C’est l’occasion de goûter les aux plats locaux et d’acheter quelques souvenirs.

Un incontournable dans le domaine est le marché du Dimanche, appelé aussi le Sunday Walking Street.  Il a lieu tous les dimanches dans l’avenue Ratchadamnoen, de 16/17h jusqu’à tard dans la soirée. C’est une très bonne promenade à inclure dans votre programme.

[box type= »info » ]N’oubliez pas de marchander ! Les produits sont peu chers de manière générale et le taux de conversion Euro/Baht (1€ = 40 ฿ en moyenne) a tendance à nous faire oublier d’être vigilants. Au début je me suis fait avoir et me suis rendu compte que j’avais payé certaines choses presque 2 fois trop cher parce que je n’avais pas pensé à discuter le prix. Prêtez vous donc au jeu, avec sourire et bonne humeur auprès du vendeur, et vous ferez de bonnes économies ! [/box]

Un petit trek dans les montagnes ?

Papillon d'une fermeSi vous avez envie de faire un tour hors de la ville, pourquoi ne pas aller dans les montagnes au Nord de Chiang Mai ? Il est possible de faire des mini trek de 2 à 7 jours. Au programme, marche, balade à dos d’éléphant, et rencontres avec les tribus montagnardes, parmi lesquelles on retrouve les Karens, Hmongs, Lahu, Lisu ou encore les Yao.

Lors de mon séjour je me suis contenté d’un mini trek de 2 jours du Côté de Mae Taeng. Partis en pick-up depuis Chiang Mai, nous avons rejoint le point de départ du trek. Sur le chemin nous en avons profité pour nous arrêter dans une ferme d’orchidée et papillons.

Après plusieurs heures de marche nous avons atteint le village qui nous a servi de campement pour la nuit. La soirée passée à discuter et faire des jeux près du feu avec notre guide a été une des meilleures du séjour. Le lendemain, nous avons pris le chemin retour, fait une pause baignade dans une cascade avant de terminer la route à dos d’éléphant puis en rafting. Un parcours sympa résumé brièvement en vidéo :

Faites vous une soirée Muay Thai

Non, non pas soirée Mai Tai, même si le concept est intéressant aussi :). Les deux plus grands stades de boxe Thaï sont les stades de Lumpinee et de Rajadamnoen, et se trouvent à Bangkok pour les puristes, mais il est possible de trouver facilement des salles ou restaurants qui organisent des soirées de combats à Chiang Mai.

La salle est organisée autour du ring et vous pourrez donc suivre les combats tout en prenant un verre ou mangeant. Si les organisateurs ont de l’humour, vous pourrez même tomber sur un petit entracte rigolo que je vous met en vidéo juste en dessous : huit apprentis boxeurs s’affrontent à l’aveuglette dans une mêlée générale au son de Gangnam Style. Ambiance cartoon garantie. Sinon, de manière plus sérieuse, si vous avez envie de profiter de votre passage en Thaïlande pour vous initier au Muay Thai, lisez cet article de l’Oiseau Rose qui donne des idées pour faire un stage de boxe Thaïlandaise.

7 réponses
    • Eric
      Eric dit :

      C’est sûr que pour la soirée Muay Thai, il faut aimer ça un minimum quand même :)
      Aller se perdre dans les marchés est un très bonne activité surtout si on aime bien manger et tester des choses (divers beignets, fruits mais aussi brochettes de poulpe, vers de terre frits, et grillons séchés) ^^

      Répondre
  1. Chris
    Chris dit :

    La soirée Muay Thai je regrette de ne pas l’avoir faite ! Pour le vélo par contre, j’espère que c’est plus agréable qu’à Paris, parce que pédaler en zone urbaine, c’est quand même pas toujours très fun !

    Sinon, ce que j’avais à Chiang Mai, c’est les nombreux cours qu’il est possible de prendre : Boxe Thai, mais aussi Yoga, Méditation, Cuisine, massage…
    Chris Articles récents…Tourisme en France : Comment rendre notre pays plus attractif ?My Profile

    Répondre
    • Eric
      Eric dit :

      C’est vrai que c’est un aspect que j’ai un peu mis de côté dans l’article : la possibilité de prendre des cours. J’avais hésité pour la cuisine mais j’ai privilégié le trek par manque de temps sur le moment.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.