Khaste nabashin cover

Une vision de l’Iran au delà de l’image d’un pays ravagé.

J’ai découvert il y a quelques jours par les réseaux sociaux la vidéo de Nicolas, Aryan et Matteo, 3 Lycéens partis 2 semaines en Iran. De leur périple, ils ont produit une vidéo de 30 minutes pour retracer les moments forts du voyage. La vidéo d’excellente qualité m’a plu. J’ai trouvé intéressant le choix de l’Iran et leur envie de donner une  image de ce pays, autre que celle à laquelle nous sommes habitués dans les médias.

Évidemment le côté « marche et rêve » du projet m’a parlé aussi. Ce n’est pas forcément évident à 17 ans de convaincre les parents de vous laisser aller seuls dans un pays qui n’a pas toujours bonne presse, et qui n’est pas vraiment la destination phare des personnes de leur âges. Voici donc quelques questions auxquelles ils ont bien voulu répondre, suivies de la vidéo.

Qui sont les membres du projet ?

Khaste Nabashin, Aryan, Nicolas et Matteo

Autour d’un feu dans un salon de thé sur les hauteurs de Téhéran (de gauche à droite : Matteo, Aryan, Nicolas)

Aryan, Nicolas et Matteo. Nous avons tous les trois 17 ans (pour Aryan plus que quelques jours…) et sommes en première ES et S.

Aviez vous déjà réalisé ce type de projet, et pourquoi le choix de l’Iran?

C’est notre premier gros projet, nous avons choisi l’Iran parce que Aryan est d’origine iranienne et il nous parlait souvent de son pays d’origine. Ce qu’il nous racontait était vraiment différent de ce que l’on voyait à la télévision et nous voulions aller voir ce qu’il se passait vraiment là-bas. Notre film montre que nous avons vraiment été surpris.

Écolières portant le voile lors d’une sortie scolaire dans les jardins de Shiraz

Écolières portant le voile lors d’une sortie scolaire dans les jardins de Shiraz

Que signifie le titre de la vidéo, Khaste Nabashin ?

Le titre de la vidéo signifie littéralement « Ne soyez pas fatigués », c’est une expression très courante en Iran pour souhaiter bon courage aux personnes qui travaillent lorsque nous sollicitons leurs services. Nous l’avons évidemment utilisé durant notre voyage.

Est ce que ça a été facile de convaincre vos familles, et si non comment vous y êtes vous pris ?

En ce qui concerne Nicolas, cela a été plutôt facile mais ça a été différent pour Matteo. Ça a pris un an mais finalement, Matteo a réussi à convaincre sa famille à coup de reportages, témoignages et après avoir rencontré les parents d’Aryan.

Quel message voulez vous faire passer à travers cette vidéo ?

On veut montrer une autre image de l’Iran, celle qu’on ne voit très rarement voir jamais. On veut aussi encourager les jeunes de notre âge à partir à la découverte du monde. Cela mène à ouvrir les esprits, permet aux cultures de se rencontrer pour ouvrir un dialogue et éviter un conflit contre un pays dont on ne connait pas grand chose en France.

La mosquée de l’imam

La mosquée de l’imam qui domine la place centrale d’Ispahan

Qu’est ce que vous avez le plus aimé au cours du voyage, et à l’inverse quelle a été la plus grande difficulté/galère rencontrée ?

On a énormément aimé les rencontres spontanées avec la population locale, c’était super enrichissant ! On a rencontré des personnes aisées, des ouvriers, des réfugiés afghans, des dignitaires religieux…

La plus grosse difficulté était l’accès aux réseaux sociaux mais on trouve toujours des solutions pour contourner la censure. Aussi, on a bien galéré au début, la monnaie est incompréhensible car les Iraniens comptent en tomans alors que la monnaie officielle est le rial (1 toman = 10 rials). Du coup Aryan était notre banquier et lorsqu’il fallait payer en vitesse, on ouvrait nos porte-feuilles afin qu’il pioche dans nos billets !

D’autres projets en préparation ?

On voudrait faire le tour d’Europe en train, aller au Laos avec un ami Laotien et enfin, ouvrir un site de voyage destiné aux jeunes pour la rentrée !

Le bazar de Téhéran, une ville dans la ville

Le bazar de Téhéran, une ville dans la ville

Un message/conseil à donner à ceux de votre âge qui veulent se lancer dans des aventure comme celle ci ?

N’hésitez surtout pas un seul instant et lancez-vous. Laissez faire votre instinct, vous ferez des rencontres incroyables. Comme le dit un vieux proverbe chinois, « mieux vaut voir une fois qu’entendre cent fois » donc ne vous limitez pas aux préjugés qui posent obstacle à la découverte de notre fabuleuse terre et des peuples qui vivent dessus.

Comme promis la vidéo :

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.