Temple Saint Etienne à Mulhouse

Les vacances et le soleil sont bien installées. Pour profiter de l’été, je me suis fais une escapade hors région Parisienne #sansmavoiture comme j’aime bien en faire sur un week-end. Cette fois ci, je suis allé prendre l’air à Mulhouse.

C’est un coin de la France que je ne connais pas vraiment, car mes dernières escapades étaient plutôt du côté de la Bretagne ou en Mayenne.

Promenades et murs peints

Après 3h de train depuis Paris et une petite pause à mon hôtel, je flâne dans les rues, en attendant mon rendez-vous avec Jacqueline. C’est qui Jacqueline ? Une des nombreux greeters de la ville de Mulhouse, ces habitants de la ville, ou de la région, bénévoles, qui font découvrir Mulhouse avec chacun leur regard et leur thématiques uniques.

Jacqueline Schuller Greeter Mulhouse

Jacqueline Schuller Greeter Mulhouse. Capture site greeter Mulhouse

Temple Saint Etienne à Mulhouse

Après avoir partagé quelques secrets et anecdotes sur la place de la Réunion, près de l’hôtel de ville et du temple Saint Etienne, Jacqueline m’a emmené à travers la ville, au fil de sa thématique de prédilection : Les murs peints. Ceux-ci sont nombreux à travers la ville et représentent aussi bien des moments clés de l’histoire de la ville dans des fresques géantes, que des scènes du quotidien sur de magnifiques trompe-l’œil :

Murs peints à Mulhouse Murs peints à MulhouseMurs peints à MulhouseMurs peints à Mulhouse

Jacqueline est tellement versée sur le sujet qu’elle en a fait un livre : « Mulhouse peint ses murs ».
C’était la première fois que je me faisais accompagner dans une ville par un greeter. J’ai trouvé ça très sympa car j’ai vraiment eu l’impression de me balader avec une nouvelle amie qui voulait me montrer ses bons plans dans la ville.
C’est une expérience que je renouvellerai volontiers si je repasse à Mulhouse, ou dans d’autres villes.

La mobilité sous toutes ses formes

Pour les passionnés de voyages et de belles mécaniques, il y a deux incontournables à Mulhouse : La cité du train et la cité de l’automobile.

Cité du train
La cité du train est le plus grand musée ferroviaire d’Europe. J’y ai exploré l’univers du train en fonction des différents univers proposés : les voyages, la guerre, les vacances ou encore la vie des cheminots.
C’est une visite qui peut prendre jusqu’à 3heures si on prend son temps et qu’on se laisse captiver par les différentes anecdotes, vidéos, et évidemment les très nombreux modèles de motrices, wagons, et objets liés à cet univers qui sont exposés :

Cité du train de Mulhouse Cité du train de Mulhouse Cité du train de Mulhouse Cité du train de Mulhouse

Cité du train de Mulhouse

On retrouve cette profusion de machines à la cité de l’automobile qui nous fait traverser sa collection en différentes thématiques : Vous voulez voir l’évolution des différentes marques, de 1878 à nos jours ? Il y a plus de 200 modèles exposés.

Cité de l'automobile Cité de l'automobile Cité de l'automobile

Vous êtes intéressé par les courses automobiles ? Mercedes, Bugatti et autres Maserati d’exception sont alignés comme sur des lignes de départ.

Cité de l'automobile Mulhouse Cité de l'automobile Mulhouse Cité de l'automobile Mulhouse

Vous avez envie de voir des voitures de grand prestige ? Des modèles comme la Rolls Royce Silver Ghost de 1924 sont disposés comme des bijoux dans des écrins dans une ambiance feutrée. Etoiles dans les yeux garanties.

Cité de l'automobile Mulhouse Cité de l'automobile Mulhouse Cité de l'automobile Mulhouse

Si la visite vous a donné la nostalgie des anciennes mécaniques, il est possible de conduire la voiture de vos rêves à l’autodrome de la cité. De la Cadillac des années 60 à la Ferrari moderne, on peut s’offrir, et offrir à un proche un peu de rêve, le temps de quelques tours et virages sur le circuit.

Autodrome de Mulhouse

J’aime beaucoup les musées et espaces qui proposent un très grand nombre de modèles et exemplaires d’une mécanique ou moyen de transport en particuliers. C’est le genre d’endroits où je retrouve mon âme de petit garçon collectionneur face à une multitude de beaux jouets avec toutes les notices explicatives pour mieux les découvrir.
Si vous vous sentez comme ça vous aussi, allez y faire un tour, mais prévoyez votre après-midi ! :)

Streetart et impression sur toile

J’ai commencé la deuxième journée de mon escapade Mulhousienne par une balade matinale sur le quai des pêcheurs.
C’est un endroit bien connu des amateurs de streetart. Ce qui m’a plu dans cette balade, c’est le contraste entre les deux environnements qui se côtoient : D’un côté on longe les murs de bâtiments abandonnés sur lesquels les graffeurs ont donné libre cours à leur art, et de l’autre, on se laisse bercer par le bruit de la rivière et la fraicheur des ombres données par les arbres.

Quai des pêcheurs à Mulhouse

C’est vraiment une ambiance particulière pour une petite promenade où nature et streeart se rencontrent dans un ballet de couleurs :

Quai des pêcheurs à Mulhouse Quai des pêcheurs à Mulhouse Quai des pêcheurs à Mulhouse Quai des pêcheurs à Mulhouse

Après ma balade Streetart sur le quai, je suis allé m’intéresser à un autre manière d’imprimer son art et de laisser une trace dans l’environnement : l’impression sur étoffe.
J’avoue qu’au début je suis allé au musée d’impression sur étoffes de Mulhouse plus par curiosité que par réel intérêt. Je pensais survoler la visite d’un oeil un peu distrait, mais j’avoue que finalement je me suis laissé captiver par les présentations, explications et la finesse des étoffes présentées.

musée de l'impression sur étoffe musée de l'impression sur étoffe

Un peu plus tôt dans l’article je vous parlais de retomber en enfance. Il est possible de participer dans le musée à des ateliers où on fait soi même ses impressions sur toile en reproduisant les méthodes traditionnelles à bases de pressoirs en bois en bois et de pigments. Là encore ce qui m’a plu, c’est le contraste entre la minutie dont il faut faire preuve pour composer les motifs et bien faire les raccords, et le fait que pour bien imprimer le motif sur le tissu, il faut frapper énergiquement ! J’ai eu l’impression de retourner à mes ateliers de travaux manuels du Mercredi après-midi en CE2 :)

musée de l'impression sur étoffemusée de l'impression sur étoffe musée de l'impression sur étoffe musée de l'impression sur étoffe musée de l'impression sur étoffe
En tant qu’amateur de Do It Yourself, j’ai beaucoup aimé le fait de pouvoir repartir avec ma propre étoffe faite par mes soins !

Après une pause déjeuner. Pour terminer le weekend, je suis allé faire un tour sur le marché de Mulhouse. Un des avantage de ce marché est qu’il est ouvert jusquà 17h contrairement à d’autres marchés qui se terminent en début d’après midi. L’occasion d’une balade parmi les nombreux stands aux produits variés.

Infos pratiques

Où dormir : 
– Hotel Kyriad Mulhouse Centre, à 10 minutes à pied de la gare : 15 Rue Lambert, 68100 Mulhouse

Où manger :
– Le Tilvist : 26 rue de Moselle, 68100 Mulhouse
– Auberge des Franciscains : 46 Rue des Franciscains, 68100, Mulhouse

Je remercie l’office de tourisme de Mulhouse de m’avoir permis de faire ces découvertes et de vous les raconter en toute liberté

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.