Le Puy en Velay

Il y a quelques semaines je vous emmenais en faire un tour sur les chemins de Compostelle. Le mythique chemin de randonnée prend son départ au Puy-en-Velay en Haute-Loire. J’ai profité de mon passage pour aller me promener avec mon appareil photo, comme j’aime bien le faire lorsque je découvre une nouvelle ville.

Je n’y ai passé qu’une journée donc évidemment je n’ai pas eu le temps de tout voir, mais ça vous donnera une idée de ce qu’il est possible de faire si vous faites un passage rapide.

J’ai démarré ma promenade dans la ville en partant de la Place du Plot, là où se situe le point de départ du chemin de Compostelle.

le Puy en Velay

Si vous aimez la pierre et le pavé, vous allez aimer flâner dans les ruelles du Puy-en-velay. Entre les maison colorées les ateliers d’artisanat et les restaurants où se poser, il y a toujours quelque chose qui attire l’oeil, l’oreille ou l’appétit.

dentelle du Puy

Le Puy en Velay

Le Puy en Velay Le Puy en Velay

C’est naturellement que je chemine dans le dédale et remonte vers une des grandes dames de la ville : La cathédrale du Puy.

Cathédrale Notre Dame du Puy

Cathédrale Notre Dame du Puy

Je me suis senti vraiment tout petit lorsque je suis arrivé devant la cathédrale. Déjà imposante par sa seule stature, il faut monter un long escalier pour l’atteindre, ce qui renforce cette sensation.
En plus, en montant cet escalier on arrive directement dans la choeur de l’église, ce qui donne à la foi la sensation de se faire « avaler » et accueillir/envelopper  chaleureusement par le bâtiment.
C’est vraiment particulier.

 Notre dame du Puy Notre dame du Puy

Le cloitre de la Cathédrale peut se visiter aussi, mais je n’ai pas eu le temps d’y aller.

En poursuivant la promenade au gré des ruelles et en se laissant guider par les différents panneaux indicateurs répartis en ville, je suis ensuite monté saluer l’autre grande Dame de la ville : Notre Dame de France.

Notre Dame de France

Grande Dame, c’est le moins qu’on puisse dire à son sujet : Cette statue de 16m de haut pèse 110 tonnes et domine le Puy-en-velay depuis le rocher Corneille. Pour monter la visiter, le tarif est de 4€. Il est possible de monter jusqu’à l’intérieur de la tête de la statue pour avoir un point de vue original sur la ville.

Notre Dame de France au Puy-en-velay

Même sans monter jusqu’en haut de la statue, on peut déjà profiter d’une très belle vue à 360° sur le Puy :

Le Puy en Velay

Le Puy en Velay Le Puy en Velay

Une autre statue similaire représentant Joseph se trouve au sanctuaire Saint Joseph de bon espoir. Il semble regarder vers et tendre les bras vers Notre Dame de France, mais celle-ci lui tourne le dos. Y a-t-il un message ? :)

Poursuivre la promenade à Saugues

Si pendant la journée vous avez le temps de pousser un peu plus loin que le Puy-en-Velay, vous pouvez essayer d’aller à Saugues, à 40 minutes de voiture du Puy pour visiter le musée de la bête du Gevaudan. Je l’ai trouvé sympa à voir. Il s’agit d’une succession de dioramas en sons et lumières qui racontent la légende de la bête. Pas mal pour finir un après midi. Pour les adultes ça coute 5,5€ et 3,50€ pour les enfants.

Musée de la bête du Gevaudan Musée de la bête du Gevaudan

Le Puy en Lumière

Le soir venu, la promenade continue. Jusqu’à la fin du mois de Septembre 2017, on peut profiter des illuminations du Puy en lumières, une série de mini spectacles en son et lumières projetés sur les façades des grands bâtiments/monuments de la ville comme la cathédrale, le théâtre ou l’hôtel de ville. C’est une bonne manière de terminer la journée après un restaurant :)

Pour plus de détails sur les illuminations visitez le site du Puy en lumières

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.