Quand il s’agit d’aller crapahuter au dehors je suis toujours prêt à essayer de nouvelles choses, comme aller faire un tour à dos de chameau dans le désert. Mais il n’y a pas besoin d’aller aussi loin pour essayer un mode de transport original. C’est ce que je vous propose de découvrir aujourd’hui avec ma découverte du Fat Trike en Baie de Somme. Mais d’abord c’est quoi le Fat Trike ? C’est Sébastien Bourdon de Rando Trike qui me l’a fait découvrir, et c’est vraiment une autre manière de pédaler et rouler, tout simplement. Sébastien Bourdon de Rando Trike Avec ces trois roues et son fauteuil le Fat Trike offre une position de conduite très détendue, car contrairement à un deux-roues, on n’a pas à gérer son équilibre, et lorsqu’on a un coup de mou, ben.. on est assis et on laisse rouler. C’est comme d’être assis dans un fauteuil à pédales. C’est d’ailleurs la question du confort qui a amené Sébastien à créer Rando Trike : voyageur dans l’âme, il avait envie de se lancer dans un trip au long court à vélo avec sa femme. Malheureusement, celle-ci avait du mal avec les vélos classiques sur de longues distances, alors ils ont essayé le Fat Trike et ça s’est beaucoup mieux passé pendant leurs sorties test. Par ailleurs le look particulier de l’engin attirait la curiosité des gens qui venaient souvent lui demander si les Fat Trike étaient à louer. C’est comme ça que lui est venu l’idée de créer Rando Trike qui propose de découvrir autrement les paysages de la baie et de la vallée de la Somme. Nous sommes donc partis pendant 3 jours pour un circuit en boucle dans la baie, au départ de Noyelles-sur-Mer. Après avoir fait quelques bonnes provisions aux 3 conserveries du Crotoy (je vous donne les infos en fin d’article) nous roulons vers la réserve naturelle de la Baie de Somme. Si le le Fat Trike offre une position de conduite très détendue, ça ne veut pas dire qu’il se limite à un usage sur route. Au contraire, avec ses roues de 12cm de large, le Trike est « Tout chemins » et les différents types de terrains s’enchaînent sans souci. Si on sait gérer un vélo et ses vitesses, alors on sait gérer un Trike. Et niveau taille, on se faufile aussi bien que si on conduit une moto. Après avoir roulé un peu, nous faisons une halte pour un pique-nique Picard dans la baie. Nous repartons ensuite pendant quelques kilomètres pour mettre en place notre tente au camping du champ neuf (infos en fin d’article) et repartons vers le parc du Marquenterre, véritable pépite ornithologique de la région. Nous n’y avons passé que quelques heures, mais avec ses 200 hectares et ses nombreux points d’observation, c’est un paradis pour les amoureux de nature et des oiseaux. J’ai beaucoup apprécié aussi de pouvoir se faire accompagner par des guides. On sent qu’ils sont passionnés par leur sujet et ont envie de partager leurs connaissances de cet environnement. Je n’avais pas pris de téléobjectifs avec moi, mais je pense que j’y reviendrais plus tard bien équipé pour y passer un peu de temps. Nous avons fini la journée avec une petite pause gastronomique au restaurant La Garinière situé au coeur du domaine du Marquenterre. Comme d’habitude : photo et infos en fin d’article Voici une partie du parcours fait au cours de cette première journée : Après une nuit au camping du champ neuf nous nous sommes mis en roue vers la gare du Crotoy. Objectif : Prendre le train avec nos Trike jusqu’à Saint Valery sur Somme. Nous avons suivi le circuit de l’Avocette, un tracé entre pins et dunes qui permet d’observer chevaux et oiseaux. Quand nous sommes passés, les chevaux devaient dormir encore, mais quelques oiseaux matinaux étaient déjà de sortie. Voici le tracé suivi vers la gare   La particularité du train à la gare de Crotoy est qu’il fait partie du chemin de fer de la baie de Somme, et qu’il s’agit d’une locomotive à vapeur ! Pour un amateur de vieux trains comme moi c’est le pied, et pour le slow-travel aussi. Seul petite chose à laquelle faire attention si vous vous lancez aussi. Un trike est forcément plus lourd qu’un vélo classique, et vous devrez être 2 pour le hisser dans le wagon réservé aux deux-roues. Arrivés à Saint Valery sur Somme, pause à la buvette de la plage. J’ai bien aimé le cadre avec la terrasse face à la baie. Dans l’après-midi nous avons fait route tranquillement vers la maison de la Baie de Somme en faisant quelques arrêts en route, notamment à la chapelle Saint-Valery, dite chapelle des marins. Infos Pratiques Retrouvez Sébastien sur la page Facebook de Rando Trike. Préparer votre visite au parc du Marquenterre Toutes les infos et tarifs sur le chemin de fer de la Baie de Somme à velo Toutes les infos sur la maison de la Baie de Somme Pour manger : Acheter des bons produits artisanaux à la boutique « Les 3 Conserveries » du Crotoy Restaurant La buvette de la plage  à Saint Valery sur Somme Restaurant le Petit Baigneur à Cayeux sur Mer. Restaurant La Garinière à Saint-Quentin en Tourmont Dormir en camping : Camping le champ neuf  près du Crotoy Camping Les galets de la Mollière à Cayeux sur Mer Et de manière général, évidemment pour bien organiser votre séjour : le site de l’office de Tourisme de la Baie de Somme

Quand il s'agit d'aller crapahuter au dehors je suis toujours prêt à essayer de nouvelles choses, comme aller faire un tour à dos de chameau dans le désert. Mais il n'y a pas besoin d'aller aussi loin pour essayer un mode de transport original. C'est ce que je vous propose de découvrir aujourd'hui avec ma découverte du Fat Trike en Baie de Somme. Mais d'abord c'est quoi le Fat Trike ? C'est Sébastien Bourdon de Rando Trike qui me l'a fait découvrir, et c'est vraiment une autre manière de pédaler et rouler, tout simplement. Sébastien Bourdon de Rando Trike Avec ces trois roues et son fauteuil le Fat Trike offre une position de conduite très détendue, car contrairement à un deux-roues, on n'a pas à gérer son équilibre, et lorsqu'on a un coup de mou, ben.. on est assis et on laisse rouler. C'est comme d'être assis dans un fauteuil à pédales. C'est d'ailleurs la question du confort qui a amené Sébastien à créer Rando Trike : voyageur dans l'âme, il avait envie de se lancer dans un trip au long court à vélo avec sa femme. Malheureusement, celle-ci avait du mal avec les vélos classiques sur de longues distances, alors ils ont essayé le Fat Trike et ça s'est beaucoup mieux passé pendant leurs sorties test. Par ailleurs le look particulier de l'engin attirait la curiosité des gens qui venaient souvent lui demander si les Fat Trike étaient à louer. C'est comme ça que lui est venu l'idée de créer Rando Trike qui propose de découvrir autrement les paysages de la baie et de la vallée de la Somme. Nous sommes donc partis pendant 3 jours pour un circuit en boucle dans la baie, au départ de Noyelles-sur-Mer. Après avoir fait quelques bonnes provisions aux 3 conserveries du Crotoy (je vous donne les infos en fin d'article) nous roulons vers la réserve naturelle de la Baie de Somme. Si le le Fat Trike offre une position de conduite très détendue, ça ne veut pas dire qu'il se limite à un usage sur route. Au contraire, avec ses roues de 12cm de large, le Trike est "Tout chemins" et les différents types de terrains s'enchaînent sans souci. Si on sait gérer un vélo et ses vitesses, alors on sait gérer un Trike. Et niveau taille, on se faufile aussi bien que si on conduit une moto. Après avoir roulé un peu, nous faisons une halte pour un pique-nique Picard dans la baie. Nous repartons ensuite pendant quelques kilomètres pour mettre en place notre tente au camping du champ neuf (infos en fin d'article) et repartons vers le parc du Marquenterre, véritable pépite ornithologique de la région. Nous n'y avons passé que quelques heures, mais avec ses 200 hectares et ses nombreux points d'observation, c'est un paradis pour les amoureux de nature et des oiseaux. J'ai beaucoup apprécié aussi de pouvoir se faire accompagner par des guides. On sent qu'ils sont passionnés par leur sujet et ont envie de partager leurs connaissances de cet environnement. Je n'avais pas pris de téléobjectifs avec moi, mais je pense que j'y reviendrais plus tard bien équipé pour y passer un peu de temps. Nous avons fini la journée avec une petite pause gastronomique au restaurant La Garinière situé au coeur du domaine du Marquenterre. Comme d'habitude : photo et infos en fin d'article Voici une partie du parcours fait au cours de cette première journée : Après une nuit au camping du champ neuf nous nous sommes mis en roue vers la gare du Crotoy. Objectif : Prendre le train avec nos Trike jusqu'à Saint Valery sur Somme. Nous avons suivi le circuit de l'Avocette, un tracé entre pins et dunes qui permet d'observer chevaux et oiseaux. Quand nous sommes passés, les chevaux devaient dormir encore, mais quelques oiseaux matinaux étaient déjà de sortie. Voici le tracé suivi vers la gare   La particularité du train à la gare de Crotoy est qu'il fait partie du chemin de fer de la baie de Somme, et qu'il s'agit d'une locomotive à vapeur ! Pour un amateur de vieux trains comme moi c'est le pied, et pour le slow-travel aussi. Seul petite chose à laquelle faire attention si vous vous lancez aussi. Un trike est forcément plus lourd qu'un vélo classique, et vous devrez être 2 pour le hisser dans le wagon réservé aux deux-roues. Arrivés à Saint Valery sur Somme, pause à la buvette de la plage. J'ai bien aimé le cadre avec la terrasse face à la baie. Dans l'après-midi nous avons fait route tranquillement vers la maison de la Baie de Somme en faisant quelques arrêts en route, notamment à la chapelle Saint-Valery, dite chapelle des marins. Infos Pratiques Retrouvez Sébastien sur la page Facebook de Rando Trike. Préparer votre visite au parc du Marquenterre Toutes les infos et tarifs sur le chemin de fer de la Baie de Somme à velo Toutes les infos sur la maison de la Baie de Somme Pour manger : Acheter des bons produits artisanaux à la boutique "Les 3 Conserveries" du Crotoy Restaurant La buvette de la plage  à Saint Valery sur Somme Restaurant le Petit Baigneur à Cayeux sur Mer. Restaurant La Garinière à Saint-Quentin en Tourmont Dormir en camping : Camping le champ neuf  près du Crotoy Camping Les galets de la Mollière à Cayeux sur Mer Et de manière général, évidemment pour bien organiser votre séjour : le site de l'office de Tourisme de la Baie de Somme

Quand il s’agit d’aller crapahuter au dehors je suis toujours prêt à essayer de nouvelles choses, comme aller faire un tour à dos de chameau dans le désert. Mais il n’y a pas besoin d’aller aussi loin pour essayer un mode de transport original. C’est ce que je vous propose de découvrir aujourd’hui avec ma découverte du Fat Trike en Baie de Somme.

Mais d’abord c’est quoi le Fat Trike ? C’est Sébastien Bourdon de Rando Trike qui me l’a fait découvrir, et c’est vraiment une autre manière de pédaler et rouler, tout simplement.

Sébastien Bourdon de Rando Trike

Avec ces trois roues et son fauteuil le Fat Trike offre une position de conduite très détendue, car contrairement à un deux-roues, on n’a pas à gérer son équilibre, et lorsqu’on a un coup de mou, ben.. on est assis et on laisse rouler. C’est comme d’être assis dans un fauteuil à pédales. C’est d’ailleurs la question du confort qui a amené Sébastien à créer Rando Trike : voyageur dans l’âme, il avait envie de se lancer dans un trip au long court à vélo avec sa femme. Malheureusement, celle-ci avait du mal avec les vélos classiques sur de longues distances, alors ils ont essayé le Fat Trike et ça s’est beaucoup mieux passé pendant leurs sorties test. Par ailleurs le look particulier de l’engin attirait la curiosité des gens qui venaient souvent lui demander si les Fat Trike étaient à louer.
C’est comme ça que lui est venu l’idée de créer Rando Trike qui propose de découvrir autrement les paysages de la baie et de la vallée de la Somme.

Nous sommes donc partis pendant 3 jours pour un circuit en boucle dans la baie, au départ de Noyelles-sur-Mer. Après avoir fait quelques bonnes provisions aux 3 conserveries du Crotoy (je vous donne les infos en fin d’article) nous roulons vers la réserve naturelle de la Baie de Somme.

Si le le Fat Trike offre une position de conduite très détendue, ça ne veut pas dire qu’il se limite à un usage sur route. Au contraire, avec ses roues de 12cm de large, le Trike est « Tout chemins » et les différents types de terrains s’enchaînent sans souci. Si on sait gérer un vélo et ses vitesses, alors on sait gérer un Trike. Et niveau taille, on se faufile aussi bien que si on conduit une moto.

Après avoir roulé un peu, nous faisons une halte pour un pique-nique Picard dans la baie.

Nous repartons ensuite pendant quelques kilomètres pour mettre en place notre tente au camping du champ neuf (infos en fin d’article) et repartons vers le parc du Marquenterre, véritable pépite ornithologique de la région. Nous n’y avons passé que quelques heures, mais avec ses 200 hectares et ses nombreux points d’observation, c’est un paradis pour les amoureux de nature et des oiseaux. J’ai beaucoup apprécié aussi de pouvoir se faire accompagner par des guides. On sent qu’ils sont passionnés par leur sujet et ont envie de partager leurs connaissances de cet environnement.
Je n’avais pas pris de téléobjectifs avec moi, mais je pense que j’y reviendrais plus tard bien équipé pour y passer un peu de temps.

Nous avons fini la journée avec une petite pause gastronomique au restaurant La Garinière situé au coeur du domaine du Marquenterre. Comme d’habitude : photo et infos en fin d’article

Voici une partie du parcours fait au cours de cette première journée :

Après une nuit au camping du champ neuf nous nous sommes mis en roue vers la gare du Crotoy. Objectif : Prendre le train avec nos Trike jusqu’à Saint Valery sur Somme. Nous avons suivi le circuit de l’Avocette, un tracé entre pins et dunes qui permet d’observer chevaux et oiseaux. Quand nous sommes passés, les chevaux devaient dormir encore, mais quelques oiseaux matinaux étaient déjà de sortie.

Voici le tracé suivi vers la gare

 

La particularité du train à la gare de Crotoy est qu’il fait partie du chemin de fer de la baie de Somme, et qu’il s’agit d’une locomotive à vapeur ! Pour un amateur de vieux trains comme moi c’est le pied, et pour le slow-travel aussi. Seul petite chose à laquelle faire attention si vous vous lancez aussi. Un trike est forcément plus lourd qu’un vélo classique, et vous devrez être 2 pour le hisser dans le wagon réservé aux deux-roues.

Arrivés à Saint Valery sur Somme, pause à la buvette de la plage. J’ai bien aimé le cadre avec la terrasse face à la baie.

Dans l’après-midi nous avons fait route tranquillement vers la maison de la Baie de Somme en faisant quelques arrêts en route, notamment à la chapelle Saint-Valery, dite chapelle des marins.

Infos Pratiques

Retrouvez Sébastien sur la page Facebook de Rando Trike.
Préparer votre visite au parc du Marquenterre

Toutes les infos et tarifs sur le chemin de fer de la Baie de Somme à velo

Toutes les infos sur la maison de la Baie de Somme

Pour manger :

Acheter des bons produits artisanaux à la boutique « Les 3 Conserveries » du Crotoy
Restaurant La buvette de la plage  à Saint Valery sur Somme
Restaurant le Petit Baigneur à Cayeux sur Mer.
Restaurant La Garinière à Saint-Quentin en Tourmont

Dormir en camping :

Camping le champ neuf  près du Crotoy
Camping Les galets de la Mollière à Cayeux sur Mer

Et de manière général, évidemment pour bien organiser votre séjour : le site de l’office de Tourisme de la Baie de Somme

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.