Vue sur le canal et le pont du rialto à venise

Il y a quelques jours je suis tombé sur un concours organisé par Accorhotels.com, sur le thème « 5 bonnes raison de découvrir ma ville ». L’idée est de présenter une ville, qu’il s’agisse d’une ville qu’on a visité, sa ville d’origine ou d’adoption, et de donner envie d’aller y faire un tour. Ça tombe bien car c’est ce que j’espère transmettre lorsque j’écris mes articles.

j’aurais bien envoyé mon article sur les 10 bonnes raisons de visiter le Bénin, dans la mesure où il s’agit de mon pays d’origine, mais je serai hors concours puisqu’il faut se limiter à une ville. J’ai donc choisi de vous emmener à Venise où j’ai effectué un séjour il y a quelques mois. On entend souvent parler de Venise et de son ambiance, de son âme. ce n’est qu’une fois sur place qu’on saisit vraiment qu’il ne s’agit pas de vaines paroles pour attirer les voyageurs à la recherche de renouveau. Voici donc les raisons de se laisser tenter par la sérénissime.

1. Aller à la découverte de la place San Marco

Place San Marco

Place San Marco

La place San Marco concentre à elle seule de nombreuses merveilles que la ville à a offrir : Le palais des Doges, siège historique du pouvoir, relié aux anciennes prisons par le pont des soupirs, la basilique et les nombreux cafés qui entourent la place. N’oubliez pas de monter en haut du campanile de pierre pour admirer la vue sur Venise. Pour vous faire une meilleure idée je vous invite à lire mon article sur une balade en image à San Marco.

Il vaut mieux découvrir Venise hors saison, car en été c’est une véritable fournaise moite. Si vous y allez en automne par exemple, le climat sera plus doux et la foule de touriste (un peu) moins importante. La place se montrera aussi sous un nouveau jour à la fois beau, ludique et reposant à l’occasion des acqua alta. Ce phénomène naturel de montée des eaux transforme la place en barboteuse géante pour le plaisir des petits et grands enfants :) l’occasion aussi de faire de belles photos.

adolescentes dans une acque alte à Venise

2. Vivre à rythme humain et toucher du doigt la Dolce Vita

Ruelle de VeniseSi découvrir les différents musées, églises ou scuelas est incontournable, ce qui m’a surtout plu à Venise, c’est son ambiance et son rythme. Aucune voiture n’y circule et je n’y ai pratiquement pas vu de vélos non plus. On se déplace donc à pied au gré des envies, d’une calle à l’autre et on s’oublie dans les ruelles. Il y a eu plusieurs fois, où à force de divagations d’un pont à une ruelle, je ne savais plus trop où j’étais. Mais c’est justement ça, tout le charme d’une balade à Venise. Prévoyez tout de même un cartoville ou quelque chose du genre, histoire de na pas divaguer trop longtemps ;)

A la nuit tombée cette impression de « rythme humain » est renforcée par l’éclairage de Venise : Ici, pas de grandes avenues éclairées au néons, mais toujours une multitude de passages dont l’éclairage presque intimiste vous invite encore une fois à vous laisser aller à l’exploration. Qu’y a-t-il au bout de cette ruelle ? Que fait cette statue seule sur son coin de mur ? Que signifient ces cœurs enlacés sur ce pont ? Pour découvrir la sérénissime, il faut se laisser absorber par elle.

Enseigne de trattoria à venise

tiramisu de la casa pontini à VeniseUne autre façon d’observer à la vie vénitienne est de se poser à la terrasse d’une trattoria, un verre de Spritz à la main et regarder les gens passer :) Ne vous ruez pas sur le premier établissement touristique venu.

Cherchez en plutôt une au détour d’une ruelle,  éloignée des grandes rues touristiques. Je vous recommande la Casa Pontini dans le Cannaregio. Ambiance conviviale et serveur enjoué vous y attendent. Le détail qui tue : en guise de dessert ils ont un tiramisu géant fait pour deux personnes… Un vrai plaisir !

[divider]

3. Naviguer sur le gran canal

Si vous en avez assez de vous promener à pieds, prenez un vaporetto et allez à la découverte du gran canal, l’artère principale de la cité. C’est en début de journée et au coucher du soleil qu’il offre ses plus belles couleurs, et il y aura moins de monde. Avis donc aux photographes et aux romantiques ! Les balades en gondoles sont aussi un grand classique, mais restent assez chères.

Vue sur le gran canal à Venise

Vue sur le canal depuis un vaporetto

Vues sur le gran canal à venise

4. Le cimetière San Michele

cimetière San Michele

En prenant la ligne 4 du vaporetto, on peut se rendre sur l’île du cimetière de San Michele. Ça peut paraître bizarre de recommander un cimetière comme point incontournable d’une ville, mais il vaut vraiment le détour. Toujours dans l’idée de s’imprégner de la vie Vénitienne, prendre le temps d’aller au cimetière de San Michele, c’est se rendre compte du soin que les Vénitiens ont pour leur morts.

Les tombes, des plus modestes aux plus élaborées, sont entretenues avec soin et fleuries. Il se dégage une impression réelle de paix et de repos de ce lieu et de son cloître. Parmi les tombes, on retrouvera quelques célébrités comme Stravinsky ou Brodsky. Allez voir cette petite galerie de photos du cimetière San Michele.

cloitre du cimetière de San Michele

cloitre du cimetière de San Michele

5. Le verre de Murano, les couleurs de Burano

Ce qu’il y a de bien avec Venise et le vaporetto, c’est que les îles proches sont facilement accessibles. Avec la ligne 4 ou 7, l’île de Murano est à deux pas. Allez-y pour passer la journée, et visiter les ateliers de verriers pour les observer au travail. Ne vous laissez pas embobiner par certains ateliers qui font payer l’entrée pour observer, alors que d’autres vous proposent l’entrée libre. Faites aussi un tour au musée d’art du verre. Tout comme Venise, prenez le temps de la promenade dans les ruelles et nombreuses boutique de verre. Faites attention quand même à ce que vous achetez et à ne pas repartir avec des objets « made in P.R.C » :)

souffleur de verre à Murano

un canal à burano

L’Ile de Burano, accessible par la ligne 12 de vaporetto, est  quant à elle est aussi célèbre pour ses boutiques de dentelle que pour ses maisons aux couleurs arc-en-ciel et acidulées. Y passer une journée à flâner entre les maison bariolées,  à la recherche d’ateliers de dentellières, et observer le coucher du soleil est un incontournable, et là encore l’occasion de belles photos pendant les heures dorées. Là encore prenez le temps de la découverte et n’achetez pas de souvenirs dans les boutiques près du port : les prix y sont beaucoup plus élevés que dans les boutiques plus loin dans l’île.

vues de Burano

J’espère vous avoir donné envie d’y aller vous aussi. Peut être avez vous d’autres raison que celles dont j’ai parlé (carnaval?..). N’hésitez pas à en faire part dans les commentaires :)

 

9 réponses
  1. Blog Conseils Voyage
    Blog Conseils Voyage dit :

    Venise est une très belle ville dommage qu’elle soit si chère. La petite ville de Burano est très belle. Nous y sommes allés pendant le carnaval c’est très sympa beaucoup de gens déguisés (et pas que des italiens) partout dans la ville. Ils se laissent photographier!

    Répondre
  2. Bati
    Bati dit :

    Article très agréable qui dénote un coup d’œil rapide de vrai voyageur posé sur un lieu incontournable de Venise.
    Mais ne disons pas que les acqua alta sont ludiques: c’est une catastrophe naturelle qui empoisonne le quotidien des vénitiens et mine durablement la sérénissime.

    Répondre
    • Eric
      Eric dit :

      C’est vrai que du point de vue de quelqu’un qui ne fait que passer, ça peut paraître amusant comme phénomène, d’autant plus qu’il s’agit d’une ville construite sur l’eau, donc les habitants sont aussi près à accepter de faire face à ce type de phénomène, tout comme les villes côtières doivent faire face à l’érosion ou autres tempêtes.
      Mais effectivement à vivre tous les jours ça peut être un calvaire à la longue.

      Répondre
      • Gérard Froggy
        Gérard Froggy dit :

        Moi ce qui m’inquiète beaucoup avec l’acqua alta, c’est que nous y allons dans 5 jours pour le carnaval, pour nos 50 ans de mariage, et que ma femme utilise un Rolator (déambulateur à roulettes). Pas question de « rouler » sur les passerelles ! Les photos sont splendides et si je n’avais pas déjà pris mes billets je pense que je serais tenté. Merci pour les conseils.

        Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à Céline Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.