accessoires de voyage

Des d’objets peu encombrants, pratiques, techniques et surtout utiles pour vous accompagner en voyage.Il y a certains objets qu’un voyageur a toujours dans son sac, ou sa valise, comme un bon cadenas, une petite lampe de poche ou encore un porte-documents pour les papiers importants. J’aime bien avoir avec moi des objets polyvalents, mais il est hors de question de transformer mon sac ou ma valise en quincaillerie de 30kg. Voici donc une sélection de quelques accessoires peu encombrants et/ou légers que je vous recommande.

1. Une mini torche Photon micro-light

lampe photon micro-lightMon côté geek a envie de vous dire qu’avec cette torche vous avez la version moderne de la Lumière d’Elendil :) Elle pèse 7 grammes, tient dans le creux de la main, peut éclairer pendant presque 14h non stop avant déchargement de la pile, et le tout avec une puissance de 4.3 lumens. Autrement dit on éclaire sans problème une pièce de 30 m²,  et sa lumière blanche est visible à un kilomètre.

Pour moi cette torche est à avoir toujours sur soi, sur un porte-clés, ou dans une poche tellement elle est peu encombrante et utile.  Dans la vie de tous les jours elle peut servir à chercher un objet qu’on a fait tomber au cinéma, retrouver sa voiture (ou les clés) dans un parking mal éclairé, etc. Pour le voyage ou la randonnée, elle trouve logiquement sa place dans les accessoires de bivouac sous la tente ou dans la valise. Le petit bonus : Pour faire du light painting sur vos photos souvenirs, c’est l’idéal.

[tabs type= »horizontal »][tabs_head][tab_title]Les plus[/tab_title][tab_title]Les moins[/tab_title][/tabs_head][tab]

– Compacte et légère elle peut se glisser partout
– Puissante
– Rapport qualité/prix (16 €)

[/tab][tab]- Contrairement à certaine petites lampes de poche à dynamo, il y a une pile plate qui n’est pas forcément facile à trouver partout si vous tombez en panne. Mais c’est le prix à payer pour la compacité. [/tab][/tabs]

2. Un chargeur solaire Goal Zero Nomad 7 + Guide 10 plus

Pour de la randonnée au long cours, ou même pour une sortie nature de 2 ou 3 jours, la question du rechargement des appareils électroniques se pose très rapidement. Si on recherche la légèreté et la compacité, le chargeur solaire Goal Zero Nomad 7 est une très bonne solution. Il pèse 360 grammes et est très peu encombrant : Plié il mesure 15 x 26 x 2.5 cm et 43 x 23 x 0.25 cm une fois déplié.

Panneau solaire Goal Zero

Panneau solaire Goal Zero

Chargeur Guide 10 +

Chargeur Guide 10 +

[divider]Il est facile à fixer sur un sac à dos, avec les nombreux anneaux sur la bordure. Il a une sortie USB pour brancher pratiquement tous les appareils qui peuvent se recharger par ce moyen, une sortie 12 volts (le forma allume cigare des voitures), et une dernière sortie qui lui permet d’alimenter le Guide 10+.

Parlons-en du Guide 10+ : Il s’agit d’un chargeur de piles au format AA qui se connecte au panneau solaire. L’intérêt est qu’on peut recharger les appareils directement sur le panneau pendant la journée ou  recharger les piles et s’en servir comme batterie de secours une fois la nuit tombée. On peut aussi combiner les deux, en chargeant par exemple son téléphone pendant la matinée, et le chargeur dans l’après midi. Lorsque je ne pars pas pour longtemps (2, 3 jours), il m’arrive de ne prendre que le Guide 10+ rechargé au préalable, sans le panneau solaire.

Lorsque j’en ai besoin, j’ai juste à brancher mes appareils en USB directement sur le Guide 10+.  A titre indicatif, il est possible de recharger un Iphone jusqu’à 3 fois avec une charge du Guide 10+. Ça peut sauver la mise si on a un téléphone ou GPS qui commence à faiblir en randonnée.. Il y a également une fonction torche sur le Guide 10+. Un peu accessoire, mais là encore ça peut toujours servir.

[tabs type= »horizontal »][tabs_head][tab_title]Les plus[/tab_title][tab_title]Les moins[/tab_title][/tabs_head][tab]

-Le panneau solaire est complètement étanche
– Fonctionne à des températures allant de -17°C à +48°C
– les cellules du panneau solaire sont des monocrystallines, soit ce qui se fait de mieux en terme de rendement.

[/tab][tab]

– peut être le prix : environ 120€ en moyenne dans le commerce mais l’ensemble les vaut largement.

[/tab][/tabs]

3. Un multi-outils

Leatherman wave deplié

Leatherman wave deplié. Iphone pour l’échelle.

[divider]Dans le cadre d’une sortie nature ou randonnée au long cours, un bon couteau suisse ou un multi-tool deviendra vite votre outil à tout faire indispensable, que ce soit pour couper  votre morceau de saucisson, ouvrir une boite ou revisser quelque chose. J’ai toujours avec moi un Leatherman Wave. Autrement dit, une pince, une lame, une lame crantée, une mini-scie, une lime, des ciseaux, des tournevis, et un ouvre boite.

Attention tout de même :  Pensez à le ranger dans votre bagage de soute avant de prendre l’avion, ou de rentrer dans un lieu avec des contrôles à l’entrée. J’ai le mien tellement tout le temps avec moi, que j’en finis par l’oublier. C’est tout naturellement qu’un jour je me suis présenté au Palais de Justice à Paris avec mon Leatherman dans la poche devant les portiques de sécurité !.. Je l’ai caché au fond de mon sac et je ne sais pas comment, ils se sont débrouillés mais ni le portique, ni les rayons X ne m’ont posé problème. J’ai eu le même souci pour le métro à Bangkok (des agents de sécurité vérifient les sacs à l’entrée de certaines stations), mais là encore, je l’ai glissé au fond de mon sac et n’ai pas eu de soucis.

Soit dit en passant, ce n’était pas forcément la bonne attitude : S’il y a des contrôles, de manière générale, jouez franc jeu et expliquez simplement pourquoi vous avez votre multi-tool avec vous. En général ça passe beaucoup mieux.

[divider]

4. Une housse de compression

sac de compression étanche

sac de compression étanche

Voici un accessoire qui va aussi bien dans la valise que dans la sac de rando : Le sac de compression étanche, ou comment gagner de la place tout en gardant vos affaires au sec. En fin de voyage il peut être utile pour compresser les vêtements et faire de la place pour les souvenirs achetés en cours de route. L’étanchéité est évidemment un atout important dans le cadre d’activités outdoor où on sera content de retrouver des affaires de rechange sèches après s’être pris la pluie.

Il existe en plusieurs tailles à Décathlon : 15l, 160g, 67cm*39cm // 25l, 190g, 80cm*40cm // 45l, 240g, 85cm*50cm. Les versions de 15l ou 25l sont largement suffisantes. Il coûte environ 16€.

[divider]

5. Un mini haut-parleur

Mini Haut Parleur

Ce n’est pas un indispensable de voyage, mais ça peut rajouter du fun. Un petit haut parleur pour écouter de la musique en randonnée, à vélo, ou le soir sous la tente, c’est toujours sympa :)

En moyenne ce type de haut-parleur pèse 80g et est à peine plus encombrant qu’un œuf Kinder. ils se rechargent en USB et ont une autonomie de 12h en moyenne.

Couplé à un smartphone il devient aussi un excellent complément pour améliorer la qualité son d’un appel Skype, ou pour l’utiliser en tant que GPS en voiture.

[divider]

6. Un adaptateur secteur/USB

adaptateur skross

Un appareil USB à recharger (téléphone, GoPro, appareil photo, etc),  et pas d’ordinateur sous la main ? Voilà votre sauveur ! Un adaptateur Secteur/USB est un des indispensable à avoir dans son sac de voyage. pas grand chose de plus à dire sur cet accessoire, si ce n’est qu’un fois qu’on l’a, on se demande comment on a pu se débrouiller sans avant. Il existe des version qui font aussi adaptateur universel.[divider]

7. Un monoculaire

monoculaireUn monoculaire ? Pour quoi faire ? Pendant les promenades en nature, il permet de mieux profiter d’un paysage ou d’observer des oiseaux par exemple. En ville, vous pourrez vous passer des jumelles payantes qui sont mises sur tous les bâtiments/monuments  un peu en hauteur. Là encore croyez-moi, l’essayer, c’est l’adopter.

Les modèles basiques grossissent 8 fois. C’est largement suffisant. On ne recherche pas une lunette de fusil sniper non plus :) Je m’en suis pas mal servi du mien dans les calanques, sur la presqu’île de Kermovan ou dans les campaniles de Venise par exemple.

8. La… Multiprise !!

multiprise compacteAussi banal et évident que ça puisse paraître. N’oubliez pas d’avoir une multiprise compacte avec vous. Les chambres d’auberges ou d’hôtel n’ont souvent qu’une ou deux prises à disposition. Lorsque vous rentrez en fin de journée avec votre téléphone, votre appareil photo, votre GoPro, etc, et que vous multipliez par deux ou plus si vous êtes en couple ou avec des amis, ça peut vite devenir un casse-tête :)

Une simple multiprise compacte glissée au fond de la valise peut vous sauver la mise, même s’il est souvent possible d’aller en demander une à l’accueil de votre hôtel/auberge.[divider]

5 réponses
  1. Chris
    Chris dit :

    Le chargeur solaire, en théorie, c’est une super idée, mais en pratique, je vois surtout ça comme un moyen supplémentaire de rester accroché à ses écrans… Plus je voyage, et moins j’aime être connecté.

    Répondre
    • Eric
      Eric dit :

      C’est vrai que le fait d’avoir des appareils sur soi peut empêcher de déconnecter. Après c’est une question, de discipline personnelle pour laisser les écrans de côté :)

      Répondre
  2. Thomas@Conseils Voyage
    [email protected] Voyage dit :

    Merci pour cet article intéressant, il m’arrive toujours d’oublier un accessoire dont je vais avoir besoin en voyage. Le plus souvent c’est un câble (il y en a tellement). Parmi les accessoires peu encombrants mais indispensable j’ajouterai la trousse de secours et une montre étanche.

    Répondre
    • Eric
      Eric dit :

      Il est évident que dans son sac de randonnée ou de voyage, la trousse de secours/pharmacie est un indispensable à ne pas oublier si on veut éviter les petits désagréments. Merci pour le rappel :)

      Répondre
  3. Laponico
    Laponico dit :

    J’avais emmené un chargeur solaire cet hiver en Laponie (un powermonkey explorer), qui m’a aidé à garder en vie l’iphone (même si je suis un geek, l’idée était qu’en cas de soucis, comme j’étais seul à des kilomètres du 1er habitant) pouvoir contacter les secours, et dire à ma famille que j’étais vivant). Je l’ai mis tous les jours en charge, et il m’a lâché le 4e jour, donc je ne sais pas quelle a été sa réelle autonomie et efficacité…
    Pour le multi-outil, je ne suis pas fan, j’en ai un que je trouve très lourd, j’en cherche encore un sympa et léger.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à Eric Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.